DÉCOUVREZ LE JAPON

LE PAYS HÔTE DE LA COUPE
DU MONDE DE RUGBY 2019

Gastronomie locale à Oita

Gastronomie locale à Oita

Bordée par la mer à l’est et traversée de montagnes et de parcs naturels, la préfecture d’Oita, l’une de celles qui accueillera la Coupe du monde de Rugby 2019, est en toute logique celle d’une gastronomie riche. S’y croisent les produits – très frais ! – de la mer, ainsi que de la viande et des légumes locaux. Voici quelques idées de plats à déguster à l’occasion de votre visite.

1Les Saiki Zushi

Là où le détroit de Bungo rencontre l’océan Pacifique se trouve la ville de Saiki, qui abrite l’un des ports de pêche les plus importants du Japon. Les nombreux chefs qui y tiennent des restaurants spécialisés dans le poisson cru travaillent une matière extra-fraîche et ont donné leurs lettres de noblesse aux sushis de Saiki, les « Saikis Zushis ».

Saiki Zushi, Oita, Kyushu, Japon.

2Le bœuf de Bungo

Autre incontournable et produit-phare de la préfecture, le bœuf de Bungo est un cousin local et très réputé dans le Kyushu du fameux bœuf de Kobe. Il s’apprécie en steak, à l’occidentale, ou en teppanyaki, et possède une chair fondante et savoureuse, dont le marbrage s’admire avant la cuisson.

Bœuf de Bungo, Oita, Japon

3Les sashimi de Shiroshita-Karei

Le Shiroshita-Karei, une espèce de flet, poisson plat des fonds sableux, est une spécialité raffinée de la ville de Hiji. Sa chair blanche peut s’apprécier selon de nombreuses recettes – le plus simple restant en sashimi, c’est-à-dire tranché finement et cru. Un festival lui est même dédié chaque année au mois de mai, et constitue une bon moyen de le goûter.

Sashimi de Shiroshita-Karei, Oita's speciality

4Les tempura de poulet

L’une des spécialités les plus populaires de la préfectures d’Oita ! Si les tempura se retrouvent dans tout l’archipel, souvent sous forme de beignets aériens de crevettes ou de légumes, leur déclinaison d’Oita est souvent au poulet. Ces tempura, dont la pâte est étonnamment légère, s’accompagnent de moutarde et de ponzu, une sauce au kabosu – un cousin japonais du citron.

Tempura de poulet, Oita, Japon

5Les sekiaji du détroit

Les forts courants du détroit de Bungo rendent ses poissons charnus et savoureux. Parmi les nombreuses espèces pêchées, se trouvent des maquereaux et des chinchards – une espèce appelée sekiaji par les Japonais de Kyushu. Populaires, ils sont simplement servi crus et tranchés finement, en sashimi, et constituent un incontournable de la région.

Sekiaji, Oita, Kyushu, Japon.