DÉCOUVREZ LE JAPON

LE PAYS HÔTE DE LA COUPE
DU MONDE DE RUGBY 2019

La culture des bains chauds à Oita

La culture des bains chauds à Oita

Oita est avant tout célèbre pour ses sources thermales ! La préfecture de l’est du Kyushu, la troisième île de l’archipel japonais, peut se vanter d’un nombre record de onsen, ainsi que de posséder le plus grand débit d’eau thermale du pays. L’expérience est incontournable si vous prévoyez de la visiter à l’occasion de la Coupe du monde de Rugby 2019. Et ces sources chaudes se découvrent encore mieux dans les hébergements traditionnels japonais.

Yufuin Onsen

Situé au pied du Mont Yufu, facilement reconnaissable avec son double sommet, la station thermale de Yufuin est un grand village élégant, au charme champêtre, qui possède une belle variété de bains chauds. Ils s’apprécient à la journée, ou en séjournant dans des auberges raffinées et relaxantes. Beaucoup de petits cafés et de boutiques d’artisanat sont aussi à découvrir.

Yufuin Onsen, Oita, Japon.

Bain en plein air et panorama à Tanayu

C’est une des pépites de la ville thermale de Beppu ! Le bain Tanayu du luxueux hôtel Suginoi est réputé pour sa vue exceptionnelle sur la baie de Beppu, particulièrement une fois la nuit tombée, quand la ville s’éclaire. Situé sur le toit de l’établissement, il possède plusieurs bassins disposés comme des rizières en terrasse, et est l’endroit parfait pour achever une journée de découvertes.

Tanayu, Beppu Onsen

Les enfers de Beppu

La préfecture d’Oita possède plusieurs onsen qui ne s’apprécient qu’avec les yeux – leurs eaux étant trop chaudes ou trop acides pour le bain. C’est le cas de l’une des principale attraction de Beppu, ses enfers. Ils sont composés de sept bassins extrêmes, parmi lesquels il faut citer l’onsen rouge Chinoike Jigoku, dont les boues argileuses serait néanmoins bonnes pour la peau, ou bien Umi Jigoku, un étang d’eau bleu cobalt aux alentours de 98°C. Le panier pendu au dessus de ce dernier servant à la cuisson des œufs…

Les Enfers de Beppu, Chinoike Jigoku, Oita, Japon
Les Enfers de Beppu, Umijigoku, Oita, Japon

Ukenokuchi Onsen

À une heure de route de la ville d’Oita, le bain chaud d’Ukenokuchi appartient à la catégorie des trésors cachés, hors des sentiers battus touristiques. Ouvert depuis l’ère Meiji, c’est-à-dire à la fin du XIXe siècle, ce onsen possède une eau riche en minéraux, en fer et en soufre et est particulièrement fameux pour le traitement des brûlures et pour atténuer les cicatrices. Et les locaux s’y rendent régulièrement, car il soigne aussi les problèmes de digestion.

Ukenokuchi Onsen, Oita, Kyushu, Japon.

Myoban Onsen

Depuis une colline de la ville de Beppu, le onsen de Myoban-Yu-no-Sato offre lui-aussi un beau panorama sur la baie de Beppu, qui s’apprécie en se prélassant dans son grand bain extérieur. Il est facilement reconnaissable à ses nombreux cabanons aux toits de chaume.

Myoban Onsen, Oita, Kyushu, Japon.