DÉCOUVREZ LE JAPON

LE PAYS HÔTE DE LA COUPE
DU MONDE DE RUGBY 2019

La très riche nature de la région d’Oita

La très riche nature de la région d’Oita

La préfecture d’Oita est située dans le Kyushu : la troisième île du pays qui est d’abord celle d’une nature forte que l’on ne s’attend pas forcément à trouver au Japon. La Coupe du monde de Rugby 2019 sera l’occasion de l’explorer, en commençant par les montagnes Kuju et les côtes occidentales de la Mer intérieure de Seto et du détroit de Bungo.

La zone humide de Tadewara

Au sein du Parc national d’Aso-Kuju, que la préfecture partage avec sa voisine Kumamoto, le marais de Tadewara est l’une des plus grandes landes du Japon et héberge de nombreuses plantes rares. Il est officiellement reconnu par la convention de Ramsar depuis 2005, et vient d’être enregistré comme « Écoparc de Sobo, Katamuki et Ootsue » auprès des Nations Unies, en juin 2017.

Zone humide de Tadewara, Oita, Kyushu, Japon.

La vallé de Fujikawachi

Appartenant elle-aussi à l’« Écoparc de Sobo, Katamuki et Ootsue », reconnu par les Nations Unies en juin 2017, la vallée de Fujikawachi possède sur huit kilomètres des formations de granit blanc et des cascades somptueuses, résultant de millions d’années d’histoire géologique.

Vallée de Fujikawachi, Oita, Kyushu, Japon.

Les montagnes Kuju

L’autre star du Parc national Aso-Kuju, après le Mont Aso, comme son nom l’indique, est la chaîne des montagnes Kuju, qui se détachent élégamment sur les grandes plaines vertes du cœur de la préfecture d’Oita. Le secteur est aussi idéal pour observer les étoiles, à la nuit tombée, car aucune lumière artificielle ne vient polluer le champs visuel !

Les montagnes Kuju Oita, Japon.

Yamanami, la voie rapide trans-Kyushu

Reliant la ville thermale de Beppu à Kumamoto, dans la préfecture voisine du même nom, la route Yamanami est connue pour son panorama. Côté Oita, elle permet de découvrir la délicate Yufuin puis de passer au pied des montagnes Kuju, avant de longer le Mont Aso côté Kumamoto. Le tout dans la nature abondante de la troisième plus grande île du Japon. Une bonne excuse pour un road-trip dans l’intérieur du Japon !

La route Yamanami vers Yufuin, Oita, Kyushu, Japon.

Les chutes d’eau de Harajiri

Surnommées les Niagara orientales, car leur forme n’est pas sans rappeler leurs cousines américaines, les chutes de Harajiri sont l’une des cent plus belles cascades du Japon. En forme de fer à cheval, elles sont à découvrir au sein d’un paysage totalement japonais, une succession de rizières et de vallons, où l’on ne s’attend pas forcément à trouver de telles chutes !

Chûtes d'eau de Harajiri, Oita, Kyushu, Japon.

La vallée de Kawakami

Au pied du mont Sobo, la vallée de Kawakami est celle d’un beau ruisseau de montagne, plongé dans un vert luxuriant au printemps et en été, et offrant de superbes dégradés du rouge au jaune une fois l’automne venu. Kawakami est très prisée des randonneurs et permet de prendre un grand bol d’air frais dans la luxuriante nature japonaise.

La vallée de Kawakami, Oita, Kyushu, Japon.