DÉCOUVREZ LE JAPON

LE PAYS HÔTE DE LA COUPE
DU MONDE DE RUGBY 2019

Lieux d’histoire à Oita

Lieux d’histoire à Oita

En plus de ses nombreuses sources chaudes, la préfecture d’Oita est aussi celle de plusieurs sites historiques majeurs, d’une poignée de châteaux et des cités samouraï Kitsuki et Usuki. Il faut aussi découvrir le Rokugo Manzan, une culture religieuse unique, typique de la région, qui emprunte au Bouddhisme et au Shintoïsme. Elle s’explore au sanctuaire Usa Jingu ou dans les temples de la péninsule de Kunisaki.

La cité de Mameda

Surnommée localement la « petite Kyoto », Mameda est un district des débuts de l’ère Edo, qui témoigne de la prospérité d’alors de la ville de Hita. Sans aucun câble électrique, et éclairé uniquement par des lampes à gaz en soirée, le quartier offre des visions mélancoliques d’un autre temps.

La cité de Mameda, Oita, Kyushu, Japon.

Embarquement immédiat sur les yakatabune

La ville de Hita est également celle d’une croisière typique sur des bateaux de type yakatabune. Ils sont un cadre original pour s’essayer à la cuisine japonaise traditionnelle, sur des tatami et dans une ambiance très élégante pour le dîner, en même temps que de naviguer sur la rivière Mikumagawa et d’en apprécier le panorama.

Croisière en yakatabune à Hita Onsen, Oita, Japon

Usuki

Usuki, en plus d’être une cité samouraï remarquable – particulièrement le secteur de Nioza – est aussi connue pour les Usuki Sekibutsu. D’impressionnant Bouddhas taillés dans la roche et désignés Trésors nationaux, dont les plus anciens remontent à l’ère Heian (794-1185). Une double plongée dans l’histoire japonaise, pourtant encore méconnue de la majorité des visiteurs dans le Kyushu !

Usuki, Oita, Japon
Usuki sekibutsu, Bouddhas de pierre à Oita, Japon.

Kitsuki

Parfois surnommée la « ville-sandwich », en raison de sa topographie unique qui permet à deux quartiers samouraïs de se faire face sur deux collines distinctes, et d’encadrer une artère commerciale animée, Kitsuki est avant tout la ville d’un château. Ses bâtiments et son architecture préservés permettent de se plonger dans l’atmosphère des siècles passés.

Kitsuki, Oita, Japon.

Le temple Futagoji

Situé sur un flanc du Mont Futago, également sur la péninsule Kunisaki, le temple Futagoji est l’un des ensembles les plus importants de la culture Rokugo Manzan, et permet d’en apprendre plus sur le sujet. Riche d’une histoire de 1300 ans, il est aussi le temple des petits détails, des statuettes couvertes de mousses aux sentiers de pierre anciens. Et possède deux des nio, les divinités gardiennes des temples bouddhistes japonais, les plus emblématiques du pays.

Le temple Futagoji, péninsule de Kunisaki, Oita, Japon.

Le sanctuaire Usa Jingu

Premier lieu de culte dédié à l’esprit déifié de l’empeureur Ojin, donc de type hachimangu, le sanctuaire Usa Jingu remonte au VIIIe siècle. Il est le plus ancien des sanctuaires de ce type, et à la tête des 40 000 autres Hachimangu qui existent au Japon. Le Usa Jingu, qui relève aussi de la culture Rokugo Manzan, est un Trésor National.

Sanctuaire Usa Jingu, Oita, Japon