DÉCOUVREZ LE JAPON

LE PAYS HÔTE DE LA COUPE
DU MONDE DE RUGBY 2019

Culture des bains chauds à Arima Onsen

Culture des bains chauds à Arima Onsen

L’histoire thermale d’Arima Onsen

Avec plus de 1000 ans d’histoire, mais à une petite demi-heure de train de Kobe, Arima Onsen est une station thermale incontournable du Japon possédant plusieurs sources chaudes, les fameux onsen japonais. Elle est située sur l’autre flanc du Mont Rokko par rapport à la cité portuaire et peut aussi être ralliée en téléphérique depuis le sommet.

Téléphérique Rokko Arima, Kobe, Japon.

L’une de ces sources délivre « l’eau dorée », une eau brune colorée par le minerai de fer et dont les vertus curatives sont réputées pour les problèmes de peau et les douleurs musculaires. L’autre source célèbre délivre de son côté« l’eau d’argent », contenant du carbonate et du radium et conseillée pour soulager plusieurs types de douleurs musculaires et articulaires.

Le lieu était particulièrement couru de Hideyoshi Toyotomi, le gouverneur féodal et premier seigneur d’un Japon unifié dès 1590, en succédant à Oda Nobunaga. Ce grand personnage, très apprécié dans le Kansaï, aimait particulièrement venir se soigner à Arima Onsen pendant cette époque guerrière, ce qui a participé au développement et à la prospérité de la ville thermale.

Avec le Dogo Onsen d’Ehime, dans le Shikoku, et Shirahama Onsen, dans la préfecture de Wakayama, Arima Onsen est l’une des trois plus anciennes stations thermales du Japon, les quelques onsen déjà mentionnés dans le Nihon Shoki, un livre historique achevé en 720 !

Arima Onsen, Kobe, Japon.

Des geishas à Arima Onsen

Arima Onsen est également l’un des lieux du Japon qui a su conserver la culture traditionnelle du ozashiki, le divertissement artistique des geishas. Aujourd’hui encore, elles se produisent dans les hôtels et ryokan de la station thermale, en interprétant des chants, des danses, et en jouant du shamisen. Une opportunité unique de s’initier à cette tradition discrète.

Geisha à Arima Onsen, Kobe, Japon.