Une journée à Nagoya : visite du château en kimono, shopping dans le moyeu du cosplay d’Osu, et goûter aux ailes de poulet bien-aimées de la ville

Lors de ma journée à Nagoya, j’ai eu l’honneur de visiter l’emblématique château de Nagoya en kimono, puis j’ai poursuivi vers Osu pour voir ses rues commerçantes entremêlées et le temple Kannon. Les spécialités régionales d’ailes de poulet ont conclu la journée en un délicieux aboutissement.

Nagoya : paisible centre historique du Japon et moyeu de la prochaine Coupe du monde de rugby 2019.

Géographiquement parlant, Nagoya est au centre de l’île principale du Japon, et son statut de centre d’affaires et historique est reconnu depuis longtemps au Japon. Nagoya est non seulement la terre natale de trois puissants seigneurs de guerre ayant unifié le Japon, elle a également été témoin du déplacement de 60,000 habitants de Kiyosu vers le château de Nagoya au temps du shogun Tokugawa Ieyasu.

Aujourd`hui, Nagoya demeure une ville conviviale, tel que suggéré par son nom évoqué dans le mot japonais « paisible » : « nagoyaka ». Cependant, les choses se corseront un peu lorsque la Coupe du monde de rugby 2019 fera son entrée sur la scène en septembre et octobre prochain au stade Toyota. Eh oui, la ville de Toyota est exactement l’origine du géant manufacturier de l’automobile ; c’est un simple trajet en train depuis le centre-ville de Nagoya.

La combinaison parfaite : visiter le château de Nagoya en kimono

La première chose que j’ai faite est de me rendre au salon de beauté Matsumoto à l’hôtel KKR, à environ cinq minutes de marche du château de Nagoya, pour m’habiller en kimono traditionnel. Le salon offre plus de 300 kimonos, incluant des kimonos à manches longues et courtes et des kimonos pour hommes et enfants. Vous pourrez choisir un kimono à votre goût, avec d’élégantes sandales zori et un sac à main.

La préparation en tout, a pris environ une heure et demie. Le personnel parle suffisamment l’anglais et le chinois, alors il n’y avait pas trop de problèmes de communication.

Mais assurez-vous d’aller aux VC avant d’enfiler votre kimono ! Bien que le kimono soit magnifique pour les dames, marcher et bouger peut s`avérer assez difficile. Les couches infinies de bretelles et des sous-vêtements sont étroitement attachés autour de votre corps, chose nécessaire, car s`ils se desserraient pourrait autrement faire perdre sa forme au kimono.


Il faisait une chaude journée d’été quand je suis allée au château de Nagoya en kimono. Le château est l’un des plus importants au Japon, il symbolise la victoire du shogun Tokugawa Ieyasu durant la Bataille de Sekigahara en 1600, ainsi que la courageuse résillience de la ville lors des raids aériens durant la Seconde Guerre mondiale en 1945.

La tour principale du château est en construction jusqu`en 2022, cependant, la tour d’angle sud-ouest offre une excellente vue du donjon de la tour principale au troisième étage. (Spoiler alerte : les marches sont abruptes !) Tout au long de la tour, j’ai vu de nombreuses ouvertures rectangulaires dans le plancher, à travers desquelles les guerriers tiraient sur leurs ennemis qui s`approchaient du mur de pierres le plus proche.

Osu : un district commerçant de 400 ans maintenant reconnu comme étant un moyeu pour les amateurs de cosplay

Après avoir visité le château de Nagoya, j’ai pris le train pour la gare d’Osu Kannon, qui abrite le temple d’Osu Kannon et le célèbre district commerçant qui existe depuis les années 1600 et compte aujourd’hui plus de 1200 entreprises.

On compte de nombreux temples bouddhistes à Osu, cependant, le temple Osu Kannon est de loin le plus renommé, peut-être parce que son statut de poste de contrôle du Sommet mondial de cosplay attire les candidats et les médias de 40 pays à chaque année ! Ce sommet cosplay est originaire d’Osu, et fait partie du festival d’été régional comprennant des spectacles de danse samba, de taïko, de danse obon et de feux d’artifice. Un tuyau : vous pouvez entrer dans n`importe quelle boutique si vous affichez le collant orange “Cosplay Welcome Place” sur votre costume !

Le quartier commerçant est un mélange d’ancien et de nouveau. D’un côté, j’ai vu de nombreux cafés à l’ancienne, des restaurants de sushi et unagui (anguille) ; d’un autre côté, j’ai vu des restaurants branchés qui vendaient des crêpes, des pains fourrés de crème glacée, du thé bulle, du poulet frit karaage et des takoyaki pour n’en nommer que quelques-uns.

Le quartier commerçant d’Osu facilite aussi les achats pour les étrangers : non seulement des cartes en anglais sont disponibles, mais plus de 300 magasins acceptent Alipay et environ 550 magasins acceptent PayPal comme forme de paiement. De plus, quelques bains publics sont heureusement ouverts aux visiteurs affichant des tatouages — un de ces rares endroits se situe entre les rues Higashi Niomon Dori et Banshoji-Dori.

Terminer la journée avec des ailes de poulet délicieusement assaisonnées

Après une longue journée de marche dans la chaleur brûlante de l’été, il n’y a rien de plus alléchant que des succulentes ailes de poulet ¬– bonnes à s’en lécher les doigts et une rafraichissante bière vendue à une chaine de restaurants qui possède 34 succursales à Nagoya — seulement dans les environs de la gare de Nagoya, on en trouve six ! Ce restaurant était le premier à utiliser des ailes de poulet comme mets principal après la Seconde Guerre mondiale, dans les années soixante. Elle est, en plus, extrêmement populaire auprès des gens de la place pour la peau croustillante de ses ailes, sa chaire juteuse, et son intriguant assaisonnement sucré et épicé. Soyez sans crainte, si vous ne pouvez pas manger épicé ; vous pouvez choisir le degré d`assaisonnement que vous désirez pour vos ailes. Comme c’est un restaurant de spécialités de poulet, vous pouvez également choisir des cuisses et des pilons de poulet.

D’autres spécialités incluent les nouilles plates kishimen, du ragoût de bœuf gyusuji, des brochettes de porc à la sauce miso et riz au poulet teriyaki.

Bien repue et comblée de bons souvenirs de Nagoya, j’ai marché vers la gare de Nagoya pour prendre le shinkansen de retour à Tokyo.