Choix de la langue
JNTO Local Sites

Itinéraires à Tokyo

Itinéraire de 3 Jours à TOKYO.

Ceci est un exemple d’itinéraire de 2-3 nuits dans l’accommodation la plus près du stade. Pourquoi ne pas visiter les zones alentours avant le début et la fin du match ?

Jour 1

Hôtel à Tokyo
Marche
Gare de Tokyo
JR
Gare de Ueno
Métro
Gare de Asakusa
Marche

Balade à Asakusa

Asakusa
Le secteur d'Asakusa est connu comme un quartier populaire à l'ambiance un peu rétro. Mais surtout, sa particularité tient dans l'immense lanterne qui marque l'entrée du temple Senso-ji – l'une des vues les plus photographiées de tout le Japon ! Après s'être incliné par respect, il faut remonter Nakamise, la longue allée de marchands de souvenirs, avant de pouvoir découvrir le temple en lui-même, le plus ancien de Tokyo. Ne vous étonnez pas si vous voyez de nombreux visiteurs essayer de guider les volutes d'encens vers leur corps – la tradition veut que ce geste apporte de bons auspices et guérisse les douleurs. De l'autre côté de la gare d'Asakusa, il faut découvrir Kappabashi, une grande artère couverte dédié aux accessoires culinaires. Les répliques de nourritures, utilisées au Japon dans les vitrines des restaurants, sont un souvenir très populaire !
Marche
Gare de Asakusa
Métro
Gare d'Oshiage
Marche

La tour Tokyo Skytree ®

© Tokyo Convention&Visitors Bureau
La Tokyo Skytree, encore l'une des plus grandes tours de la planète, est devenu un repère et un symbole de la capitale japonaise. Sa hauteur de 634 mètres cache en fait un sens caché ! En japonais abrégé, « 6-3-4 » se dit en effet mu-sa-shi, ce qui correspond précisément à l'ancien nom de la province qui englobait Tokyo, entre autres. Plusieurs points d'observation existent pour une vue d'oiseau sur la ville, le premier étant le Tembo Deck à 350 mètres au-dessus du sol. Mais le plus célèbre est le couloir circulaire à 450 mètres de haut, qui interrompt la pente de la tour et offre une vue imprenable sur la capitale japonaise. Au pied de la Skytree se trouve Tokyo Solamachi, un centre commercial à la mode qui possède également de nombreux restaurants.
Marche
Gare d'Oshiage
Métro
Gare de Kinshicho
JR
Gare de Ryogoku
Marche

Goûter au Chankonabe à Ryogoku

© Tokyo Convention&Visitors Bureau
Ryogoku est le cœur vibrant du sumo à Tokyo, le quartier se déployant autour du Kokugikan, le grand stade dédié au sport national japonais. De nombreux restaurants du secteur permettent donc de s'essayer au Chankonabe, le repas énergétique des lutteurs sumo. Ce pot-au-feu se compose de poulet, de fruits de mer et de nombreux légumes, avec un bouillon savoureux dont la composition change selon les Sumo-beya, les centres d’entraînement.
Marche
Hôtel à Tokyo

Jour 2

Hôtel à Tokyo
Marche
Gare de Harajuku
Marche

Le sanctuaire Meiji

Meiji Jingu
Le populaire sanctuaire Meiji possède le record du plus grand nombre de visiteurs pour Hatsumode, la visite rituelle du Nouvel An au sanctuaire. Il a en fait été construit en 1920, après le décès de l'empereur Meiji et de l'impératrice, et est dédié à leurs esprits déifiés. Bien que situé au cœur de Tokyo, à Yoyogi, le sanctuaire est au milieu d'une forêt dense, pensée pour pousser de manière sauvage, de façon à rendre à la nature les alentours du sanctuaire Meiji. Il s'agit d'un lieu spirituel fort, mais également d'un havre de paix au milieu de Tokyo, de plus en plus couru par les habitants de la capitale.
Marche
Gare de Harajuku
JR
Gare de Shibuya
Marche

Shibuya

Parmi les lieux les plus photographiés de Tokyo, l'emblématique passage piéton de Shibuya – le Shibuya crossing – occupe certainement la première place. Quand les feux passent au vert, ce sont près de 3000 piétons qui s'élancent de tous les côtés pour traverser. Les chiffres s'emballent encore davantage à la journée, avec près d'un demi-million d'usager. En plus des centres commerciaux remplis de boutiques tendances sur plusieurs étages, le quartier est aussi celui de labels musicaux, de créateurs et de très nombreux restaurants populaires !
Marche
Gare de Shibuya
Métro
Gare d'Omotesando
Marche

Omotesando

Omotesando, pourtant situé tout près de Shibuya, est bien différent de ce dernier quartier – avec des boutiques plus luxueuses que celles qui s'épanouissent autour du Shibuya Crossing, bien plus jeunes et populaires. Le cœur du quartier est Omotesando Hills, un complexe à la fois résidentiel et commerçant, imaginé par l'architecte japonais Tadao Ando. Les rues élégantes, où s'alignent de nombreux arbres, débordent de boutiques, de cafés à la mode et de restaurants. Il est même possible de rejoindre le sanctuaire Meiji facilement en prolongeant l'une de ces artères. De plus, Omotesando abrite aussi le célèbre musée Nezu et ses jardins – une création de l'architecte Kengo Kuma abritant des chefs-d’œuvre d'art oriental.
Marche
Gare d'Omotesando
Métro
Gare d'Aoyama 1-chome
Métro
Gare de Roppongi
Marche

Roppongi

Le quartier de Roppongi est l'un des quartiers de Tokyo les plus animés une fois la nuit venue ! Pour beaucoup de Japonais et d'expatriés, il est celui de la vie nocturne, avec de très nombreux bars, restaurants et nightclubs ouverts jusqu'au petit matin. Roppongi possède deux marqueurs facilement identifiables. Le premier est Roppongi Hills, un immense ensemble combinant un centre commercial, des bureaux, des appartements, un hôtel, des musées et des cinémas – sans même parler de la vue sur Tokyo qui se découvre depuis l'observatoire ! Le second point de repère est Tokyo Midtown, un autre immeuble qui se déploie au-dessus d'un centre commercial réputé.
Marche
Gare de Roppongi
Métro
Gare de Shinjuku
Marche

Shinjuku

En plus de Roppongi, le quartier de Shinjuku est un autre phare des nuits tokyoïtes. Dans une gigantesque insomnie, l'est de la gare la plus fréquentée du monde ne s'endort jamais vraiment. En fait, le Kabukicho est souvent cité comme le plus grand district d'Asie dédié à la vie nocturne, avec de très nombreux restaurants, pubs, bars ou karaokés. Mais l'une des vues la plus particulière du secteur reste le Golden Gai, un pâté de maison de bars minuscules, souvent même réservés aux habitués, et à l'ambiance infiniment rétro, digne de l'ère Showa (1923-1989).
Marche
Hôtel à Tokyo

Jour 3

Hôtel à Tokyo
Marche
Gare de Ginza
Marche

Ginza

© Tokyo Convention&Visitors Bureau
Le quartier de Ginza est celui des boutiques et du luxe, où se croisent des Japonais et des voyageurs du monde entier pour d'immenses sessions shopping. Aux côtés des plus anciens grands magasins du Japon, comme Mitsukoshi et Matsuya, le célèbre bâtiment Wako qui sert de repère avec son horloge extérieure. De nombreux autres centres commerciaux ont poussé dans le quartier, à l'image de Tokyu Plaza Ginza, de Marronier Gate Ginza ou de Ginza Six. Le dernier n'est autre que l'un des plus grands de la ville, ouvert très récemment et où se croisent pas moins de 241 enseignes... Mais il ne faut pas rater non plus les rues chics adjacentes de Ginza, où sont alignées les marques les plus luxueuses du monde entier ! À proximité aussi, plongée culturelle au niveau du Kabuki-za, le théâtre historique du Kabuki à Tokyo et sa façade remarquable.
Marche
Gare de Ginza
Métro
Gare de Tokyo
JR
Gare de Nippori
Marche

Le secteur de Yanesen

Yanesen n'est pas un quartier en soi, mais un raccourci pour parler des secteurs à l'atmosphère rétro : Yanaka, Nezu et Sendagi – ce qui donne bien Ya-Ne-Sen ! Leur particularité commune est d'avoir globalement échappé aux bombardements aériens de la Seconde guerre mondiale, et de présenter par conséquent un visage si typique des débuts de l'ère Showa, avec nombre de constructions des années 1920 et 1930. Il faut découvrir dans ces trois secteurs l'artère commerçante de Yanaka Ginza, pour une plongée dans le passé, le sanctuaire Nezu-jinja, l'un des plus importants de Tokyo mais ignoré de la majorité des visiteurs, ou le jardin Kyu-Iwasaki-tei, qui n'est autre que l'ancien domaine du clan Iwasaki – les fondateurs du groupe Mitsubishi. Ces deux derniers lieux étant des Biens culturels importants du Japon.
Marche
Gare de Nezu
Hôtel à Tokyo

Carte/Accès

Accès

Aller à Sapporo
En avion
  • Depuis Tokyo - 1h30 ~
  • Depuis Osaka - 2h ~
En train
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Kamaishi,
Iwate
En avion
  • Depuis Osaka - 1h20 ~
En train
  • Depuis Tokyo - 4h30 ~
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Kumagaya,
Saitama
En avion
En train
  • Depuis Tokyo - 40 mn~
  • Depuis Osaka - 3h10 ~
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Tokyo
En avion
  • Depuis Osaka - 1h10 ~
En train
  • Depuis Osaka - 2h30 ~
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Yokohama
En avion
En train
  • Depuis Tokyo - 18 mn ~
  • Depuis Osaka - 2h ~
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Shizuoka
En avion
En train
  • Depuis Tokyo - 1h ~
  • Depuis Osaka - 2h ~
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Toyota,
Aichi
En avion
En train
  • Depuis Tokyo - 3h ~
  • Depuis Osaka - 1h50 ~
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Osaka
En avion
  • Depuis Tokyo - 1h10 ~
En train
  • Depuis Tokyo - 2h30 ~
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Kobe
En avion
  • Depuis Tokyo - 1h15 ~
En train
  • Depuis Tokyo - 2h40 ~
  • Depuis Osaka - 12 mn ~
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Fukuoka
En avion
  • Depuis Tokyo - 1h35 ~
  • Depuis Osaka - 1h10 ~
En train
  • Depuis Tokyo - 4h50 ~
  • Depuis Osaka - 2h30 ~
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Kumamoto
En avion
  • Depuis Tokyo - 1h40 ~
  • Depuis Osaka - 1h10 ~
En train
  • Depuis Osaka - 3h ~
COMMENT S'Y RENDRE
Aller à Oita
En avion
  • Depuis Tokyo - 1h30 ~
  • Depuis Osaka - 55 mn ~
En train
  • Depuis Osaka - 3h30 ~
COMMENT S'Y RENDRE

Séjourner à TOKYO – Hôtels, Ryokans, Auberges de jeunesse...

Réserver facilement ici