Chargement...

DÉCOUVREZ LE JAPON

LE PAYS HÔTE DE LA COUPE
DU MONDE DE RUGBY 2019

Itinéraires à Kamaishi

Itinéraire de 3 Jours à KAMAISHI.

Ceci est un exemple d’itinéraire de 2-3 nuits dans l’accommodation la plus près du stade. Pourquoi ne pas visiter les zones alentours avant le début et la fin du match ?

Louer une voiture vous est recommandé pour cet itinéraire.

  • Jour 1

    Hôtel à Kamaishi
    Marche
    Gare de Kamaishi
    Taxi

    Le musée du fer et de l'acier de Kamaishi

    Le musée, sur le même site que les mines de fer et la fonderie de Hashino permet une plongée dans l'histoire de la sidérurgie japonaise. Le lieu est en effet celui des débuts de l'industrie du fer et de l'acier au Japon, à partir de 1858, et a été inscrit comme tel au patrimoine mondial de l'Unesco en 2015, comme témoignage de la révolution industrielle de Meiji. Le théâtre du musée permet une immersion dans le premier haut-fourneau japonais, en 17 minutes de sons et de lumières. Les expositions permettent d'en apprendre plus sur cette industrie et le transfert de technologie depuis l'occident. Possibilité aussi de s'essayer au travail de l'étain, pour ramener un souvenir fait-main !
    Taxi

    La statue géante de Kannon à Kamaishi

    La grande silhouette blanche de Kannon qui domine la baie de Kamaishi est l'un des symboles les plus impressionnants de la région, sur la côte de la préfecture d'Iwate. Érigée en 1954, la statue mesure 48,5 mètres – ce qui représente 13 niveaux d'un étonnant temple à étages, qui peuvent être explorés pour se recueillir devant la déesse Kannon, ou les sept divinités du bonheur du bouddhisme japonais. Le dernier étage est également une plate-forme d'observation d'où la vue sur la baie de Kamaishi est imprenable, 120 mètres au-dessus du niveau de la mer. L'observatoire est en fait situé juste au-dessus du poisson tenu par Kannon.
    Taxi
    Gare de Kamaishi
    Marche
    Arrêt de Bus Kamaishi-Ekimae(Gare)
    Bus
    Arrêt de Bus Michi-no-Eki Yamada
    Bus
    Arrêt de Bus Miyako-Ekimae(Gare)
    Marche

    Le marché de Gyosai

    Situé sur la côte pacifique, dans la préfecture d'Iwate, la ville de Miyako se déploie entre l'océan et les montagnes, d'où une gastronomie riche entre produits de la mer et de la terre. Le marché de Gyosai est par conséquent célèbre parmi les Japonais pour découvrir les saveurs de Sanriku, cette région côtière escarpée, depuis les poissons et les fruits de mer jusqu'aux légumes du terroir. Les nombreux étals animés attirent la foule toute la journée, depuis tôt le matin. Il est aussi possible de déguster sur place les fruits de mer extra frais.
    Marche
    Hôtel à Miyako city
  • Jour 2

    Hôtel à Miyako city
    Marche
    Gare de Miyako
    Les chemins de fer Sanriku

    Les chemins de fer Sanriku

    Comme leur nom l'indique, les chemins de fer Sanriku opèrent une ligne qui parcourt la côte escarpée du même nom. Cette ligne locale, particulièrement appréciée des locaux, aussi surnommée Sansetsu, avait été durement touchée par le séisme du 11 mars 2011, comme toute la préfecture d'Iwate. Puis sa réouverture en avril 2014 a été un symbole très fort de la renaissance de la région. Le magnifique trajet côtier est alors devenu celui de la mémoire, et le train, toujours obligé de ralentir dans certaines sections fragilisées, permet d'en apprendre plus sur le séisme et les temps difficiles qui ont suivi.
    Gare de Tarou
    Marche

    L'ancien hôtel Tarou

    L'ancien hôtel Tarou est devenu l'un des symboles du tsunami dévastateur qui a suivi le séisme du 11 mars 2011. Dans le quartier ravagé par la vague géante de 17 mètre de haut, l'hôtel de tourisme est l'un des seuls bâtiments restés debout, malgré la destruction quasi-totale des trois premiers étages de l'établissement. Sous le 4e, le tsunami n'a laissé que l'ossature de l'immeuble. Plutôt que de le détruire, il a été décidé de le restaurer en l'état, avec trois niveaux fantômes, pour ouvrir un centre de prévention où s'informer sur le désastre et la conduite à tenir en cas de tsunami. La silhouette de l'hôtel Tarou, impressionnante, se veut un témoignage à destination des générations futures.
    Taxi
    Croisière à partir de Jodogahama
    Croisière

    Croisière à partir de Jodogahama

    Parmi les nombreuses croisières qui ont pour cadre l'océan et la côte de Sanriku, celle au départ de la plage de Jodogahama et faisant ensuite une boucle de 40 minutes dans la baie de Miyako est l'une des plus populaires. La plage, déjà, est un trésor méconnu du Japon, comparé au paradis par le moine Reikyo et où des eaux bleues lèchent doucement les rochers blancs escarpés couverts de pins japonais. La croisière passe ensuite par Rosokuiwa, le rocher-bougie, puis Meotoiwa, les rochers mariés, avant de se diriger vers Shiofuki Ana, une petite caverne depuis laquelle l'eau des vagues est expulsée vers le ciel. Le trajet retour passe par l'île de Hide, centre d'élevage de mouettes à queue noire – des océanites de Castro, une espèce menacée du Pacifique ouest. Attention pendant la croisière : les mouettes gourmandes vous réclameront du pain !
    Jodogahama
    Marche
    Arrêt de Bus Oku-Jodogahama
    Bus
    Arrêt de Bus Miyako-Ekimae(Gare)
    Bus
    Arrêt de Bus Morioka-Eki (Gare) Higashiguchi
    Marche
    Arrêt de Bus Morioka-Eki (Gare)
    Bus

    Tsunagi Onsen

    Tsunagi Onsen, à proximité immédiate de Morioka, est une ancienne cité thermale avec une histoire qui remonte à la fin de la période Heian (794-1185) ! Située sur le rivage du lac Koiwai, la petite ville et ses douze hébergements – hôtels occidentaux ou ryokan japonais – possède une superbe vue sur le mont Iwate. En plus des nombreuses occasions d'essayer lers bains chauds, Tsunagi Onsen est une destination de plein air, où pratiquer la planche à voile, le canoë ou la pêche aux leurres. De quoi faire une belle immersion dans la nature sauvage du Tohoku, à seulement 20 minutes de voiture de la capitale préfectorale.
  • Jour 3

    Tsunagi Onsen
    Marche
    Arrêt de Bus Tsunagi Onsen
    Bus
    Arrêt de Bus Morioka-Eki (Gare)
    Marche
    Gare de Morioka
    JR
    Gare de Hiraizumi
    Marche
    Arrêt de Bus HIraizumi-Ekimae(Gare)
    Bus
    Arrêt de Bus Chusonji
    Marche

    Les temples Chuson-ji et Motsu-ji

    Hiraizumi possède tout un ensemble de temples classés au patrimoine culturel mondial de l'Unesco. Parmi eux, le temple Chuson-ji est le plus célèbre, pour son pavillon d'or exceptionnel. Une structure authentique du XIIe siècle, la seule du secteur, Trésor national du Japon, et réellement à couper le souffle. Ce pavillon de bois intégralement couvert de feuilles d'or fragiles, contrairement à celui de Kyoto, n'a pas été reconstruit à l'ère moderne, et est abrité dans une autre structure pour le protéger des aléas des intempéries. Un autre site classé de Hiraizumi, le temple Motsu-ji, est également un héritage de la fin de la période Heian, à l'initiative du seigneur Oshu Fujiwara. Si le bâtiment est moderne, le site est célèbre pour son jardin de la Terre pure, représentation terrestre du paradis bouddhiste. Les ruines qui s'y trouvent ont même inspirées certains haïku célèbres du poète japonais Basho.
    Marche
    Gare de Hiraizumi

Carte/Accès